La remise en cause de l'absolutisme

Complète le texte à trous


Alors que la plupart des monarchies d'Europe sont des monarchies , l'Angleterre est une monarchie , c'est à dire que le roi partage son pouvoir avec un Parlement. En Angleterre, ce parlement est composé de la Chambre des et de la Chambre des . Ces deux chambres possèdent le pouvoir alors que le roi et son premier ministre possèdent, eux, le pouvoir . La déclaration des droits de demande au roi de réunir fréquemment le Parlement afin que celui-ci approuve ou non les décisions prises par le (entretien de l'armée, levée des impôts...). Enfin, l' montre bien que l'Angleterre a un système judiciaire avancé, ce texte interdisant tout arbitraire.
Ce système politique anglais est très souvent vu comme un modèle de tolérance par les des Lumières comme , Rousseau ou Diderot. La plupart du temps hommes de lettres ou scientifiques, ces Français réclament la liberté de culte, la liberté d'opinion et de réunion ainsi qu'une justice plus humaine. Leurs idées se développent petit à petit au XVIIème et XVIIIème siècles dans les ou cafés, mais elles ne touchent qu'une très petite partie de la population, celle qui est instruite et aisée. Une des plus belles réalisations pour la diffusion de ces idées nouvelles est l'. Publiée de à sous la direction de et , elle fait état de toutes les connaisances de l'époque dans de nombreux domaines. Mais elle présente aussi les idées nouvelles des de façon détournée pour éviter l'interdiction de l'ouvrage (la ).
Autre exemple de remise en cause du pouvoir absolu, la naissances des Etats-Unis d'Amérique. Ces anciennes colonies ont déclaré leur indépendance le juillet , dotant le pays d'une (texte précisant l'organisation et la répartition des pouvoirs) et devenant une . Les Etats-Unis sont aussi un état fédéral, c'est à dire que l'Etat rassemble des territoires qui conservent chacun une partie des pouvoirs de décision. Ici aussi les trois pouvoirs sont séparés: le pouvoir exécutif est dans les mains d'un élu pour 4 ans. Le pouvoir législatif appartient au (qui regroupe le Sénat et la Chambre des Représentants). Enfin, c'est la qui possède le pouvoir judiciaire.
Alors que ces deux pays sont des exemples de remise en cause la monarchie absolue et malgré la diffusion progressive des idées des Lumières, la France reste une monarchie . Sous Louis XVI, le pays doit faire face à une grave crise . Le déficit budgétaire se creuse, les mauvaises récoltes entraînent la et la hausse du prix du , la colère grandit...Les parlements, soutenus par la noblesse, s'opposent à la mise en place des impôts pour le clergé et la noblesse. La population, elle, se réunit pour noter ses demandes au roi dans des ., Rousseau ou Diderot. La plupart du temps hommes de lettres ou scientifiques, ces Français réclament la liberté de culte, la liberté d'opinion et de réunion ainsi qu'une justice plus humaine. Leurs idées se développent petit à petit au XVIIème et XVIIIème siècles dans les ou cafés, mais elles ne touchent qu'une très petite partie de la population, celle qui est instruite et aisée. Une des plus belles réalisations pour la diffusion de ces idées nouvelles est l'. Publiée de à sous la direction de et , elle fait état de toutes les connaisances de l'époque dans de nombreux domaines. Mais elle présente aussi les idées nouvelles des de façon détournée pour éviter l'interdiction de l'ouvrage (la ).
Autre exemple de remise en cause du pouvoir absolu, la naissances des Etats-Unis d'Amérique. Ces anciennes colonies ont déclaré leur indépendance le juillet , dotant le pays d'une (texte précisant l'organisation et la répartition des pouvoirs) et devenant une . Les Etats-Unis sont aussi un état fédéral, c'est à dire que l'Etat rassemble des territoires qui conservent chacun une partie des pouvoirs de décision. Ici aussi les trois pouvoirs sont séparés: le pouvoir exécutif est dans les mains d'un élu pour 4 ans. Le pouvoir législatif appartient au (qui regroupe le Sénat et la Chambre des Représentants). Enfin, c'est la qui possède le pouvoir judiciaire.
Alors que ces deux pays sont des exemples de remise en cause la monarchie absolue et malgré la diffusion progressive des idées des Lumières, la France reste une monarchie . Sous Louis XVI, le pays doit faire face à une grave crise . Le déficit budgétaire se creuse, les mauvaises récoltes entraînent la et la hausse du prix du , la colère grandit...Les parlements, soutenus par la noblesse, s'opposent à la mise en place des impôts pour le clergé et la noblesse. La population, elle, se réunit pour noter ses demandes au roi dans des .