La première guerre mondiale: exercice bilan.

Complète le texte à trous


En 1914, plusieurs pays européens sont regroupés à travers des stratégiques et militaires. D'un côté, la qui regroupe l', l' et l'Italie, et de l'autre la qui regroupe la France, le , et la .
Des rivalités entre les pays européens ainsi que des tensions dans les venant de pays revendiquant leur propre , conduisent au déclenchement de la guerre en septembre .
Cette guerre meutrière connut plusieurs phases: jusqu'en 1915, c'est une guerre de , l'armée allemande envahit la Belgique puis le nord de la . Puis de 1915 à 1917, c'est une longue guerre de qui voit s'affronter les soldats des deux camps sur le front. De chaque côté, on attend les attaques dans des où il faut vivre avec le , la et les . Chaque sortie des soldats de la tranchée se solde la plupart du temps par un véritable massacre, et on compte les morts par milliers à en 1916 ou dans la en 1918. L'année 1917 voit la reprise des combats en mouvement, et l'entrée en guerre des Etats-Unis en avril permet à la triple Entente de prendre le dessus sur l'Allemagne. L'armistice sera signé le à Rethondes.
A l'arrière comme sur le , la vie n'est pas toujours des plus faciles. Dans les , les soldats vivent dans des conditions d'hygiènes déplorables. Ceux que l'on appelle les sont mitraillés, bombardés et attaqués avec des gaz. Les de quelques jours ne sont qu'une pause dans les combats et à partir de 1917, de nombreux soldats refusent de combattre pour une guerre qu'ils estiment inutile et meutrière: ce sont les . Mais la vie des civils à l'arrière du front est aussi touchée par cette guerre. Si on compte moins de morts liés aux combats, tout est organisé pour aider le pays en guerre. Les remplacent les hommes dans les ou à l'. Ces mêmes usines ont la plupart du temps été , c'est à dire que leur production s'est tournée vers la guerre (on produit des par exemples). Toute l'économie du pays est tournée vers la guerre: on demande aux Français de pretter leur pour aider le pays, c'est l'effort de guerre. Enfin, cette guerre entraîne aussi une "mobilisation des esprits": l'état met en place une qui visent à répandre de bonnes nouvelles parmi la population pour qu'elle garde le moral. De même la touche les courriers des soldats à destination de leur famille, effaçant ainsi la dure réalité des combats et de la vie dans les tranchées.
A la fin de la guerre en 1918, une grande partie de l'Europe est redessinée: l' est coupée en deux par le corridor de Dantzig, et l'empire austro-hongrois disparaît (donnant naissance à deux pays, l' et la ). La France récupère l' et la .Le signé le par les pays vainqueurs établit la culpabilité de l'Allemagne et lui attribut les raisons de cette guerre. En conséquence, toutes les réparations devront être payées par l'Allemagne, ce qu'elle a beaucoup de mal à accepter. Du point de vue matériel et humain, l'Europe est en ruine. On compte plus de 8 millions de morts et près de 6 millions d'invalides. De nombreuses usines, routes, habitations doivent être , et l'Europe s'endette (au profit des ). Les coûts de la reconstruction seront énormes. Cette guerre laisse donc des traces visibles de destruction, mais aussi un choc psychologique profond dont les marques seront encore visibles plusieurs dizaines d'années après. en 1918. L'année 1917 voit la reprise des combats en mouvement, et l'entrée en guerre des Etats-Unis en avril permet à la triple Entente de prendre le dessus sur l'Allemagne. L'armistice sera signé le à Rethondes.
A l'arrière comme sur le , la vie n'est pas toujours des plus faciles. Dans les , les soldats vivent dans des conditions d'hygiènes déplorables. Ceux que l'on appelle les sont mitraillés, bombardés et attaqués avec des gaz. Les de quelques jours ne sont qu'une pause dans les combats et à partir de 1917, de nombreux soldats refusent de combattre pour une guerre qu'ils estiment inutile et meutrière: ce sont les . Mais la vie des civils à l'arrière du front est aussi touchée par cette guerre. Si on compte moins de morts liés aux combats, tout est organisé pour aider le pays en guerre. Les remplacent les hommes dans les ou à l'. Ces mêmes usines ont la plupart du temps été , c'est à dire que leur production s'est tournée vers la guerre (on produit des par exemples). Toute l'économie du pays est tournée vers la guerre: on demande aux Français de pretter leur pour aider le pays, c'est l'effort de guerre. Enfin, cette guerre entraîne aussi une "mobilisation des esprits": l'état met en place une qui visent à répandre de bonnes nouvelles parmi la population pour qu'elle garde le moral. De même la touche les courriers des soldats à destination de leur famille, effaçant ainsi la dure réalité des combats et de la vie dans les tranchées.
A la fin de la guerre en 1918, une grande partie de l'Europe est redessinée: l' est coupée en deux par le corridor de Dantzig, et l'empire austro-hongrois disparaît (donnant naissance à deux pays, l' et la ). La France récupère l' et la .Le signé le par les pays vainqueurs établit la culpabilité de l'Allemagne et lui attribut les raisons de cette guerre. En conséquence, toutes les réparations devront être payées par l'Allemagne, ce qu'elle a beaucoup de mal à accepter. Du point de vue matériel et humain, l'Europe est en ruine. On compte plus de 8 millions de morts et près de 6 millions d'invalides. De nombreuses usines, routes, habitations doivent être , et l'Europe s'endette (au profit des ). Les coûts de la reconstruction seront énormes. Cette guerre laisse donc des traces visibles de destruction, mais aussi un choc psychologique profond dont les marques seront encore visibles plusieurs dizaines d'années après.